Instructions: Blitz

Merci de participer au Blitz sur les réseaux sociaux pour appuyer la campagne #Hotels2Homes. Votre activité sur les réseaux sociaux aujourd’hui servira à rehausser le profil de notre campagne et nous aidera à gagner plus de soutien public. Nous avons demandé que les gens partagent leurs messages entre 13h et 16h aujourd’hui, mais n’importe quelle heure suffit pour passer le mot.

Le plus important, c’est que vous partagez la raison pour laquelle vous appuyez cette campagne sur les réseaux sociaux aujourd’hui (voir les exemples ci-dessous), mais on espère aussi que vous pourrez téléphoner votre député pour demander que #Hotels2Homes devienne réalité :

  • Vous pouvez identifier votre député et trouver leurs coordonnées ici
  • Vous pouvez aussi appeler le maire pour lui dire que ceci est une priorité pour vous : 613-580-2496

À inclure sur les réseaux sociaux:

  • Toujours ajouter un lien au site web (https://fr.housingemergencyottawa.ca/)
  • Assurer d’inclure le hashtag #Hotels2Homes
  • Considérez identifier (@) les personnes suivantes : votre député, votre conseiller municipal, le Ministre Ahmed Hussen (responsable du logement), le maire Jim Watson.

Exemples de messages à partager sur les réseaux sociaux:

  1. J’appuie #Hotels2Homes car de gros immeubles vides et des centaines sans-abri ne doivent pas coexister. Êtes-vous d’accord? https://fr.housingemergencyottawa.ca/
  2. J’appuie #Hotels@Homes car c’est la bonne réaction face à l’intersection de la COVID-19 et la crise de logement à Ottawa. Dites à votre député que vous êtes d’accord : https://fr.housingemergencyottawa.ca/
  3. J’appuie #Hotels2Homes car l’année passée, presque 8000 personnes ont vécu dans des centres de refuge qui opèrent au-delà de leur capacité. Écrivez à votre député aussi : https://fr.housingemergencyottawa.ca/
  4. J’appuie #Hotels2Homes car la liste d’attente pour un logement abordable est maintenant entre 5-19 ans dépendant des circonstances individuelles. Demandez de l’action de vos représentants : https://fr.housingemergencyottawa.ca/
  5. Juste en 2018, la Ville d’Ottawa a dépensé $9.3 millions à louer des chambres d’hôtel pour les gens sans-abri. Achetons des hôtels vides pour loger nos voisins vulnérables en sauvant de l’argent. https://fr.housingemergencyottawa.ca/ #Hotels2Homes
  6. Puisqu’il y aura des hôtels qui cherchent à vendre leurs immeubles à cause de la pandémie, nous avons une chance à prendre. Il faut convertir ces hôtels pour fournir un logement à ceux en besoin. Écrivez à votre député : https://fr.housingemergencyottawa.ca/ #Hotels2Homes
  7. J’appuie #Hotels2Homes car sans le soutien fédéral immédiat pour protéger les gens sans-abri, il pourrait y avoir une épidémie dans nos centres de refuge qui risque de déborder notre système de santé local. https://fr.housingemergencyottawa.ca/
  8. J’appuie #Hotels2Homes car il n’a jamais été plus clair que le logement est un droit humain et un enjeu de la santé publique. On doit assurer que tous ont un logement sécuritaire, pour maintenant et le futur. https://fr.housingemergencyottawa.ca/

Messages-clés

  1. Malgré le programme décennal de la ville pour mettre fin à l’itinérance, Ottawa a déclaré une urgence en matière de logement en janvier.
    • L’an dernier, presque 8000 personnes ont vécu dans nos centres de refuge, qui opèrent au-delà de leur capacité depuis des années.
    • Des douzaines de personnes ont passé l’hiver à dormir dehors.
  2. Un manque de logement abordable est la raison la plus importante pour laquelle les gens perdent leur logement.
    • La liste d’attente pour un logement abordable est maintenant entre 5-19 ans dépendant des circonstances individuelles.
    • Chaque niveau du gouvernement doit investir encore plus pour subvenir à ce grand besoin.
  3. Trois mois après la déclaration d’urgence, la crise en matière de logement à Ottawa n’est qu’amplifiée par la pandémie de la COVID-19. Nos centres de refuge ce sont vites adaptés aux défis emportés par la COVID-19, mais la surcapacité rend la distanciation physique plutôt difficile.
    • Il y a maintenant quelques cas de gens démunis qui sont affectés par la COVID-19. Si nous n’agissons pas rapidement pour alléger la surcapacité et trouver des espaces sécuritaires pour ces gens, la COVID-19 pourrait se propager dans nos centres de refuge.
  4. Plusieurs hôtels et motels sont maintenant vides en raison de la COVID-19. Nous pouvons réduire la surcapacité de nos centres de refuge en achetant ces espaces, et réduire le risque de la COVID-19 au sein de nos plus vulnérables.
    • La Ville d’Ottawa a dépensé $32M sur les abris d’urgence l’année passée, ce qui inclut $9 millions pour des chambres d’hôtel et de motel.
  5. La COVID-19 a eu un impact important sur les finances de la ville, et leur capacité d’élever des fonds.
    • Sans le soutien fédéral immédiat pour protéger les gens sans-abri, il pourrait y avoir une épidémie dans nos centres de refuge qui risque de déborder notre système de santé local.
  6. Nous devons aussi planifier pour le futur. Nous pouvons protéger nos voisins les plus vulnérables de la propagation de la COVID-19 tout en procurant du logement très nécessaire à Ottawa. Il s’agit de convertir ces hôtels en logements abordables permanents.
    • Nous voyons les conséquences tragiques de ce virus sur nos établissements de soins en longue durée. Nos gouvernements doivent collaborer et agir très rapidement – voir immédiatement – pour procurer ces espaces pour les gens dans nos communautés sans abri et réduire le risque de la COVID-19.
    • Il n’a jamais été plus clair que le logement est un droit humain et un enjeu de la santé publique. On doit assurer que tous ont un logement sécuritaire, pour maintenant et le futur.

Images à partager:

La meilleure image à partager c’est une photo de vous-même au téléphone avec votre député. Vous pouvez aussi partager une des images suivantes, ou utilisez-les pour mettre à jour vos photos de couverture!

Adresse courriel : catherine.mckenney@ottawa.ca
Téléphone : 613-580-2484
Adresse : 110 Laurier Ave W, Ottawa, ON, K1P 1J1